👉 Tu te sens en décalage avec les autres, tu ne sais parfois pas quoi dire et tu cherches des solutions pour savoir créer un lien plus facilement avec les autres.
👉 Tu sens que le manque de confiance t’empêche de te réaliser pleinement et tu veux dire stop aux pensées limitantes.
👉 Tu considères que savoir qui tu es vraiment est obligatoire et tout part de là pour réussir à trouver les bonnes personnes et sa place dans la société.

Dans ce cas, sois le bienvenu sur le blog ! Mon équipe et moi-même avons créé 40 outils en ligne qui ont pour but d’aider à se débloquer et de provoquer ce fameux déclic. N’oublie pas de prendre quelques minutes pour visiter nos rubriques phares Outils en ligne & Ebooks en cliquant dessus.

Anxiété, phobie sociale

Cette fiche a pour but d'expliquer de manière synthétique ce qu'est la « phobie sociale » à l'aide, entre autres, de quelques exemples ou témoignages. En effet, il n'est pas forcément évident de comprendre de prime abord la signification de ce trouble anxieux entre tous les modèles d'explications et autres classifications psychologiques qui existent déjà. Le texte ci-dessous est extrait d'un mémoire étudiant que j'avais consacré à ce sujet et que j'ai décidé de publier sur le site afin de le partager avec les internautes :   1) Il y a plusieurs dénominations possibles à différents degrés pour le sujet qui nous intéresse : timidité sociale, anxiété sociale ou phobie sociale. Il s'agit en somme de la peur des autres, plus précisément de la peur excessive, voire permanente, du regard ou du jugement d'autrui, entraînant dans le comportement un sentiment d'embarras, une attitude d'évitement. Le terme phobie provient du mot grec ancien phobos lequel signifie crainte, il se réfère à une peur intense et irraisonnée soit d’un objet spécifique ou d’une situation. La phobie sociale concerne donc les individus qui éprouvent une angoisse réelle d'une ou de plusieurs situations sociales, ce qui les amène souvent à des comportements d’évitement en société. Ce phénomène bien que méconnu du…

Continuer la lecture

Dyslexie

Dans cet article, je vais aborder ce qu'est la dyslexie. Dans la conscience populaire, il est fréquent d'associer la dyslexie à des troubles d'apprentissage scolaire à l'écrit ou à l'oral. Nous en avons tous déjà entendu parler à la télévision, à l'école, dans les magasines, mais peu d'entre nous savons réellement de quoi il s'agit car il reste très difficile de maîtriser le flux impressionnant d'informations, parfois contradictoires, à ce sujet. En réalité, la dyslexie ne s'agit pas juste d'un problème « de lecture » ou « d'orthographe » comme on l'entend souvent, mais elle renvoie à une difficulté de conscience phonologique, que nous allons tenter de comprendre de manière progressive à la manière d'une enquête. Les informations écrites ci-dessous sont en partie tirées de mes recherches et exposés lors de mes études universitaires. Des modifications, des ajouts ont été effectués pour rendre la lecture plus compréhensible au lecteur du blog. 1) Définition de la dyslexie Lorsqu’on commence par consulter le dictionnaire Nouveau Petit Robert sur la définition de la dyslexie, voici ce qui est consigné : « trouble de la capacité de lire, ou difficulté à reconnaître et à reproduire le langage écrit. » Toutefois, la définition semble varier d’un dictionnaire à un autre ; prenons le cas du dictionnaire Le Petit Larousse :…

Continuer la lecture

Précocité intellectuelle

Ayant travaillé dans l’Éducation Nationale, j'ai souvent eu affaire à des enfants dits « précoces » ou « surdoués ». Une fois, dans mon ancien collège, lors d'un atelier d'aide aux devoirs, j'avais repéré au bout de quelques secondes un élève surdoué à sa façon de parler et de raisonner, d'employer des termes abstraits ou de résoudre rapidement un problème complexe de façon intuitive. Pendant les pauses, il préférait aller au CDI pour lire des bouquins, faire des recherches sur ses sujets de prédilection, l'astronomie et la préhistoire, tandis que les autres adolescents étaient dans la cour de récréation à discuter et à jouer entre camarades. Sa mère présente ce jour-là m'avait confirmé que son fils était bien « détecté » suite à un bilan psychologique. Elle ne voulait cependant pas que son fils aborde ce sujet dans les discussions à l'école car la précocité intellectuelle reste évidemment un thème des plus tabou, n'attirant généralement que des réactions de rejet ou d'incompréhension. De plus, le terme « surdoué » dérange souvent les différents interlocuteurs et on préfère des expressions à valeur d'euphémisme comme « précoce » ou « haut potentiel ». En fait, il n'est pas difficile de reconnaître un surdoué, surtout à l'âge adolescent, car l'enfant manifeste des facultés intellectuelles évidentes ou un niveau de maturité très en avance…

Continuer la lecture

Timidité amoureuse

Sur cette page, vous trouverez ces informations-là : 1) Une explication sur la notion de timidité amoureuse. 2) De beaux schémas explicatifs sur les codes universels de la séduction homme / femme. 3) Un récapitulatif en 10 points concernant la communication sexuelle : le manuel-clé pour apprendre à conquérir la personne que vous aimez, étape par étape ! 4) Une conclusion : il n'y a pas de miracle, si vous respectez avec cohérence ces codes dans vos interactions amoureuses, alors cela devrait marcher. Si cela ne suffit pas, n'oubliez pas que vous avez aussi notre fameuse rubrique Outils en ligne qui propose des outils gratuits et concrets pour vous aider à vous débloquer lorsque vous voulez séduire l'homme ou la femme qui vous plaît sincèrement. Parmi les outils proposés : Outils de gestions des émotions, SOS-Aide communication sexuelle, Grilles de conversation, Outils d'affirmation de soi et de confiance en soi, etc... Alors que la timidité sociale concerne la timidité dans les interactions sociales et en société, la timidité amoureuse, quant à elle, se rapporte spécifiquement aux difficultés rencontrées avec le sexe opposé dans les rapports de séduction. Parmi les hommes timides qui connaissent d'énormes difficultés avec les femmes, je rencontre parfois des gens qui ne sont pas…

Continuer la lecture

Timidité sociale

La timidité sociale est différente de la timidité amoureuse et elle ne met pas en jeu les mêmes règles universelles. En effet, il existe des codes sociaux dans une rencontre quand une personne est en « interaction sociale » avec une autre. Le regard, le sourire, la conversation sont des supports importants de la communication entre les individus. Ils participent à la « magnétisation sociale » entre deux personnes. Si votre regard est sans cesse fuyant, votre sourire crispé ou que vous manquez terriblement de conversation, le malaise se ressentira très vite dans l'interaction. Il n'y aura pas attraction, mais un effet de répulsion. Votre interlocuteur finira par s'éloigner ou vous éviter afin de préserver sa face. Il s'agit d'un mécanisme de défense naturelle. C'est le problème que rencontrent la plupart des timides sociaux.   Voici un exemple de situation concrète pour se donner une idée : « Lors d'une interaction, on respecte le temps de parole de l’autre, les regards et les silences sont contrôlés, tout est fait pour ne pas couper le flux de l’échange. Mais lorsqu’une personne rate sa prestation, celle-ci peut éprouver une certaine honte et le malaise gagne les participants. La conversation n’est plus maintenue, elle fléchit, perd de sa vivacité, voire s’interrompt. Les signes objectifs de…

Continuer la lecture