manque de confiance

Le manque de confiance en soi, voilà un sujet maintes fois abordé sur les forums, dans les magazines de psychologie, partout, etc… J’avais hésité à écrire un article dessus car c’est un thème où il est particulièrement difficile d’échapper aux conseils un peu clichés, aux affirmations très générales du type « soyez positif ». Mais essayons ! ;-) Car mine de rien, on peut toujours y apprendre quelque chose.

Fais le test de l’auto-diagnostic du miroir : Quand tu te regardes dans un miroir, comment te trouves-tu ? Comment te juges-tu dans le regard des autres, de tes amis, de ta famille ? Réfléchis-y quelques secondes et franchement, car en fonction de ta réponse, cette question est loin d’être banale et dit beaucoup sur ton rapport à la vie et aux autres.

Si ta réponse est « Ben bien, normal quoi. », alors pas de souci. À la limite, si tu te focalises juste sur quelques petits défauts et que tu relativises vite ensuite, c’est humain, comme tout le monde. Mais si tu ressasses et que tu te trouves nulle, intéressante, moche, etc… et que tu en déprimes souvent. Alors le test du miroir te diagnostiquerait … un problème d’estime de soi ou de manque de confiance en soi. Mais au fait, quelle est la différence entre les deux ?

DIFFÉRENCES ENTRE ESTIME DE SOI ET MANQUE DE CONFIANCE EN SOI

On confond souvent les deux termes, mais ce n’est pas tout à fait pareil.

L’estime de soi, c’est l’évaluation faite d’une personne par rapport à sa propre valeur, l’amour qu’on se porte.

La confiance en soi, c’est la croyance en ses capacités à réussir ou à agir efficacement dans un domaine.

Si je me regarde dans le miroir, je peux me trouver nulle et inintéressante (= estime de soi négative due à une mauvaise évaluation de ma propre personne) mais en même temps, comme je suis passionnée par la cuisine ou le tennis, que j’ai l’habitude d’en faire, je sais que je peux réussir un très bon plat ou un bon match (= bonne confiance en soi due à mon aptitude naturelle ou à ma pratique).

L’estime de soi, c’est plus un déficit d’ordre général alors que la confiance en soi, c’est plus dans un domaine spécifique. On voit par exemple plein de personnes au quotidien parfois très introverties, hésitantes, craintives… une fois qu’elles se sont lancées dans une de leur passion (le chant, la photographie, le foot, les échecs…), on ne les reconnaît plus du tout, elles ne bégaient même plus que quand elles parlaient quelques secondes avant et elles agissent avec spontanéité et confiance !

On associe souvent timidité et manque de confiance, mais je pense que c’est une grosse erreur de confusion. Car la vraie définition de la timidité, c’est uniquement la peur inconsciente du jugement d’autrui (comme j’ai déjà expliqué maintes fois avec l’histoire du S.A.I, définition biologique que je reprends du Dr Christophe André). Et comme les gens timides sont souvent préoccupés par le regard des autres, ne savent pas parfois quoi dire ou comment réagir face à telle situation sociale, la conséquence c’est que ça impacte forcément leur confiance en soi (= dans le domaine relationnel, soit 90 % de son quotidien quoi !) et leur estime de soi (= puisque je suis maladroit tout le temps avec les autres et que j’ai peur de leur jugement, je n’ai au final pas une bonne estime de ma propre valeur). Bref, ça fait des nœuds compliqués, mais les trois termes ne sont pas la même chose et l’une est simplement la conséquence de l’autre.

5 ATTITUDES QUI AIDENT À COMMENT AVOIR UNE MEILLEURE ESTIME DE SOI

Il  y a des domaines importants de notre vie qui influent sur notre estime de soi : notre apparence physique, notre situation professionnelle, notre culture générale, notre personnalité, notre communication sociale…

Si l’un de ces domaines personnels est pénalisé ou que vous voyez cela comme un handicap ou une honte, alors votre estime de soi sera  affectée. Par exemple, si je me regarde dans le fameux miroir et que je me trouve moche, incapable de pouvoir plaire à un quelconque homme ou femme, alors je manquerai de confiance pour séduire la personne que j’aime.

La solution ici, ça serait donc de faire un double travail sur soi :

  • pour « se sentir mieux dans sa tête » : travailler sur ses cognitions, sa vision globale, l’acceptation, lire des choses qui nous font du bien, faire de la méditation pour moins se focaliser sur les aspects négatifs, etc…
  • pour « se sentir mieux dans son corps » : améliorer son apparence avec un relooking, mieux s’habiller, manger plus sain, faire du sport, etc…

Voilà, c’est important de bien analyser d’où viennent d’abord nos problèmes de manque de confiance et ensuite de faire un travail sur soi au bon endroit pour aller mieux plus globalement.

Il y a un joli schéma que j’ai trouvé et avec lequel je suis plutôt d’accord sur les différents points :

manque de confiance estime de soi

J’insisterai vraiment sur le point « Éviter de se comparer » (en rouge).
Car c’est vraiment ça qui rend quelqu’un malheureux et qui l’empêche d’accéder au bonheur.
Le fait d’accomplir une action en public (communiquer, jouer, travailler…), de se comparer aux autres en voyant leurs qualités et en se focalisant uniquement sur ses défauts, nous empêche tout simplement d’être libre et de profiter du moment présent.
Je crois que les gens les plus malheureux sont justement ceux qui se comparent perpétuellement aux autres et les plus heureux ceux qui apprennent à s’accepter et relativiser.

LES PISTES CONCRÈTES POUR AVOIR PLUS CONFIANCE EN SOI

Avant tout, si vous voulez des conseils plus détaillés, je ne peux que vous suggérer la lecture des livres incontournables de Dr Christophe André sur le thème de l’estime de soi :
L’Estime de soi : S’aimer pour mieux vivre avec les autres
Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l’estime de soi

Si cela ne suffit pas et que vous avez besoin de quelque chose de plus concret encore, je vous recommande les formations en ligne de notre partenaire et psychologue certifiée, Camille Rochet. Elle est très appréciée pour son côté empathique et humain, et elle intervient souvent dans les médias (LCI, France2, Europe1, Marie Claire, etc…).

Au lieu de dépenser des centaines ou milliers d’euros dans des séances interminables sur le divan, durant des années et pour la plupart du temps sans résultat de mieux-être, pour juste 37 , vous avez droit à une dizaine d’audios, des fiches pratiques, des conseils ciblés, pour vous aider à améliorer votre estime de soi et vaincre votre peur du jugement des autres. Sur le blog Promethee, on soutient totalement cette démarche et qui en accord avec notre philosophie en faveur de l’autonomie et du concret. Donc ça vaut le coup et vous pourrez les réécouter à chaque moment de votre vie, car il y aura toujours des périodes où l’on manque de confiance, et c’est bien d’avoir sur soi des outils adaptés. Conseil : les garder sur un coin du PC et les réécouter 1 fois par an pour ne pas oublier les bases, ça aide franchement !

Vous pouvez les découvrir ici : Formation pour retrouver confiance en soi. Elle propose aussi d’autres formations en ligne comme Comment se débarrasser de la dépendance affective, Comment reconstruire une confiance brisée dans un couple (pour les voir, il suffit d’aller sur la page de la psychologue Camille Rochet et de cliquer sur l’icône « Commencer maintenant »).

Camille Rochet - retrouver confiance en soi


AUTRES SOLUTIONS ET REMÈDES POUR AMÉLIORER LA CONFIANCE EN SOI

Pour ma part, je me contenterai ici de donner 3 conseils personnels que j’ai vus et qui ont marché chez les autres :


    1. Noter ses accomplissements, ce qu’on a réussi dans la journée
      :

      Oui, parce qu’on a forcément réussi des choses positives et on a parfois tendance à les ignorer ou à les oublier au profit de nos échecs. C’est important de les garder en tête, ça motive et ça donne plus confiance de se lancer dans l’action quand on se focalise sur ces souvenirs positifs que sur ceux négatifs.
      Exemple vu : Je me souviens de Perrine, une lectrice du blog, timide maladive, qui notait sur un carnet 3 actions positives dont elle était fière chaque jour pendant trois mois et les relisait avant de se coucher, et cela marchait : ça l’aidait à avoir une meilleure estime de soi au quotidien et à garder le moral pour atteindre ses objectifs personnels.


    2. Bien se connaître, faire une liste de ses qualités :

      On n’est pas forcément conscient de ses atouts. Faire une liste permet d’avoir une représentation plus proche de la réalité et d’éviter de se comparer aux autres. Les qualités, pour en prendre conscience et savoir mieux les utiliser au quotidien. Les défauts, pour apprendre aussi à les accepter ou à faire un travail sur soi dessus. Enfin, identifier ses grandes passions dans la vie permet de donner un axe d’orientation dans ses projets de vie, dans les discussions personnelles.
      Exemple vu :  J’avais une cliente étudiante de 26 ans qui manquait énormément de confiance en elle, qui n’avait pas de but dans sa vie. Elle ne savait jamais quoi dire avec les autres. Le jour où elle a identifié sa passion grâce à un travail d’introspection (c’était la photographie), elle a commencé à avoir des projets, à en parler à ses amis, à multiplier les activités en lien avec la photographie. Sa passion lui a donné une meilleure estime de soi et un sens dans la vie.


    3. Oser se lancer dans l’action :

      On ne le dira jamais assez mais dans la majorité des cas, c’est la répétition graduelle d’une action qui renforce la confiance en soi. En fait, souvent on a peur et on se pense incapable d’accomplir telle chose parce qu’on ne l’a jamais fait tout simplement. Notre représentation de l’épreuve est déformée par nos peurs et notre manque d’expérience. Avez-vous peur de cuisiner ? Avez-vous peur de conduire ? Oui, sans doute les premières fois lorsque vous manquiez de confiance. Mais aujourd’hui, avec l’habitude, avec le temps, c’est devenu pour vous une simple épreuve de formalité. Ben c’est pareil avec beaucoup d’autres choses.
      Exemple vu : j’ai eu un autre client de 28 ans qui avait tendance à se dévaloriser en permanence, à voir que les aspects négatifs et qui trouvait toujours des excuses pour ne jamais se lancer à l’action. Cherchant une occupation, il avait toujours eu envie d’essayer le soutien scolaire, de donner des cours de français à domicile à des élèves car il avait un bon niveau scolaire et aimait les enfants. Mais il avait horriblement peur et faisait tout pour éviter. Il me disait tout le temps que c’était impossible et que ça ne servait à rien que je le pousse à essayer. Il ne voyait que ses défauts, ses maladresses, se disait incapable d’enseigner même à des enfants de primaire (!) et que les parents et élèves remarqueront son incompétence. J’ai dû recevoir environ une centaine de messages d’auto-dévalorisation de sa part (véridique). J’ai accompagné cette personne, mois après mois, semaine après semaine, on a préparé ensemble chaque épreuve et commencé graduellement avec du bénévolat, travaillé les cours, etc… C’était vraiment histoire de lui donner confiance. Et aujourd’hui, il a réussi à donner son premier cours de soutien scolaire après 8 mois d’évitement et en a enchaîné d’autres, tout fier de gagner de l’argent en travaillant et d’être utile aux enfants. Quand il m’en parle aujourd’hui, il me dit qu’il voudrait même avoir plusieurs élèves en semaine et enseigner le français à un collégien de 3ème… Comme quoi, ça m’a prouvé que l’action reste le meilleur remède contre le manque de confiance même quand celui-ci est extrême.

PEUT-ON GUÉRIR DÉFINITIVEMENT DU MANQUE DE CONFIANCE ?

Il existe sûrement encore plein d’autres pistes pour améliorer son estime de soi et travailler sa confiance en soi dans un domaine. On en a vu quelques uns dans cet article. Est-ce qu’on peut en guérir, devenir quelqu’un de plus assuré définitivement ? Oui pour certains. Peut-être pas pour d’autres, je crois qu’en fonction de notre personnalité, de notre tempérament naturellement optimiste ou pessimiste, on gardera toujours une part de nos doutes surtout lorsqu’on a une estime de soi insuffisante depuis notre enfance. On n’en guérit jamais totalement.

Mais l’important, ce n’est pas guérir, mais trouver ces actions, ces rituels, ces exercices, qui nous permettent d’aller mieux pour se sentir au final capable de faire quelque chose dans sa journée.

Rien qu’une passion, une liste de ses réussites, un soutien, et bien ça nous ancre dans ce monde et nous permet d’avancer tous les jours. Votre âme et votre corps sont l’enveloppe de votre être : en prendre soin est la condition pour gagner confiance en soi.

 Tu souhaites lire davantage ? Tu peux consulter mon Sommaire de tous les articles du blog ou découvrir ma jolie liste des 40 Outils en ligne pour s'améliorer. Si cet article t'a plu, n'hésite pas à laisser un commentaire ou à le partager sur tes réseaux sociaux : cela ne te prend que 2 secondes et c'est une action concrète pour soutenir le blog ! ;-)

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour,

    Cet article est super bien détaillé et intéressant. Moi qui justement avait du mal à faire les liens entre l’estime de soi et la confiance en soi (et là il y a tout d’écrit).

    En général, on a plus vite tendance à dire que l’on a pas confiance en soi et on entend souvent
    « il faut que tu prenne confiance en toi ». Mais quand on ne sait pas ce qui peux nous redonner
    confiance c’est sur que cela peut paraître plutôt flou. Mais c’est possible oui :)

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais vraiment su comment prendre confiance. Je me dévalorisais souvent. Aujourd’hui pour moi cet article prends tout son sens. Surtout l’avant dernier paragraphe. J’espère parvenir à tout ça d’ici quelques temps.
    Merci pour ces précieux conseils.

  2. Super article ! Chapeau bas , hyper bien écrit et très détaillé. Si je peux me permettre et ajouter un peu de contenu , j’ai rédigé un article sur le sujet ici : http://vivropresent.com/conseils-de-vie/estime-de-soi-en-quoi-cest-important/
    Ce sujet même si il est souvent traité est primordial , on en parlera jamais assez, car c’est bel et bien une des premières choses à comprendre et à exploiter avant de se lancer dans une étude de soi.
    Bonne continuation a ce magnifique blog !

  3. bonjour,
    Merci pour ces quelques lignes, je suis très timide et manque cruellement d’estime de soi depuis toujours. je vais essayé de suivre vos conseils. Cela fait assez longtemps que je souffre de ce mal être existentiel. je suis une thérapie en ligne et lis beaucoup de livres sur la psychologie. J’espère que je vais m’en sortir et vivre mieux.
    P.S. : ma fille est graphiste, je peux lui dire de vous contacter si vous en avait encore besoin!
    Merci

  4. bonjour, je suis timide et je ne suis pas acceptée par ma famille, du coup,
    je vis l’isolement social et affectif, je fais un travail sur moi

  5. Je suis hors jeu de la vie courante et professionnelle depuis long temps sans savoir pourquoi, ni vouloir.
    Il est clair que quelqu’un ne peut pas créer un monde et vivre tout seul alors qu’il a besoin des autres et certainement d’autres aussi auront besoin de lui quelque soit l’importance.

  6. Il ne faut pas hésiter à consulter un psychologue ou un thérapeute pour les problèmes de confiance en soi. Évidemment, tout cela nécessite un long travail sur soi et ne se guérit pas en quelques jours. Je vous souhaite bon courage.

Laisser un commentaire