Le pouvoir des motsLes mots possèdent indéniablement un pouvoir, comme le démontre cette anecdote surprenante. Dans la rue, un mendiant fait la manche et a écrit sur une pancarte : « Je suis aveugle. Aidez-moi. » Tout au long de la journée, des milliers de gens passent devant lui sans s’arrêter. Cette situation est courante. Lorsqu’une passante, une femme aux lunettes noires, s’arrête devant le mendiant, elle se saisit de la pancarte. Illuminée par une idée, elle sort un stylo et écrit quelque chose à la place sur la pancarte, puis elle s’en va.
Cependant, le clochard aveugle ne peut même pas voir ce que la passante a fait avec sa pancarte. Quelques minutes plus tard, le clochard perçoit de plus en plus des bruits de pas s’arrêter devant lui. Le clochard comprend très vite que quelque chose a changé. Il entend aussi de plus en plus de pièces tomber dans son pot. Les gens s’arrêtent, happés par la pancarte. Qu’a bien pu écrire la mystérieuse femme sur la pancarte ?
Vous pouvez le découvrir dans cette vidéo qui fait 1 minute et 34 secondes. Peut-être la connaissez-vous déjà. Auquel cas, je vous recommande de la voir, en plus d’être marquante, cette vidéo est très courte et fait réfléchir sur le choix des mots que l’on utilise au quotidien.


LE CHOIX DES MOTS : SACHEZ UTILISER LES BONS MOTS

Au-delà de cette simple anecdote, les mots selon la manière dont nous les utilisons et plaçons peuvent avoir un impact sur le comportement des gens. « Quand dire, c’est faire agir. » : voilà ma petite formule qui résume la chose.

Que vous rédigiez une lettre de motivation pour trouver un emploi, une petite annonce sur un site de rencontre, un mail pour proposer à quelqu’un de vous rencontrer, un texto pour renouer le contact avec une personne, il est évident que les mots auront leur importance et peuvent influencer sur le comportement de votre interlocuteur.

Ce que je conseille, c’est de s’amuser à changer les petites formulations habituelles que l’on utilise parfois à travers nos échanges de mails ou de textos. Quelques exemples personnels :

● Plutôt que de dire « Salut Caroline ! » ou « Bonjour Caroline, », je préfère dire « Coucou Caroline, ». Je trouve cela plus original et personnel. 

Toujours dire le prénom de votre interlocuteur pour garder son attention. Préférez-vous quelqu’un qui vous parle et qui ne cite jamais votre prénom ou quelqu’un qui vous parle en citant de temps en temps votre prénom ? Utiliser simplement le prénom d’une personne peut faire une grande différence dans une conversation. Cela montre que vous vous intéressez à cette personne. La connexion se fait plus facilement.
Dans un contexte de séduction, dans un rendez-vous galant, je vous conseille de toujours y penser : « Caroline, j’ai beaucoup aimé cette promenade avec toi. »« Caroline, tu voulais me dire que… », etc…
Évidemment, si cela concerne un entretien d’embauche face à un employeur, il ne s’agira pas d’utiliser son prénom, mais son nom ! ;-) Ce que je fais, c’est que je répète souvent : « Monsieur » : « Merci, Monsieur. »« J’ai bien compris, Monsieur. », etc… Pourquoi ? Parce que ça marque le respect simplement. C’est toujours plus agréable pour notre interlocuteur d’être « appelé ». Encore une preuve que les mots ont leur importance !

● Dans vos messages, sur vos annonces de sites de rencontres, ne pas hésiter à donner plus de fraîcheur à vos messages. Par exemple, j’utilise beaucoup de smileys. Il y a une différence entre : 

« Je m’appelle Antoine. Je suis une personne calme, curieuse, et j’aime la vie. Je voyage souvent. Je suis passionné par la lecture, le cinéma, les animaux. N’hésitez pas à m’écrire. »

« Je m’appelle Antoine. Je suis une personne calme, curieuse, et j’aime la vie ! :) :) Je voyage souvent. Je suis passionné par la lecture, le cinéma, les animaux. N’hésitez pas à m’écrire ! ;) ;) »

La perception de votre lecteur ne sera pas la même. Les smileys, les ponctuations, peuvent renforcer une impression positive sur votre personnalité. 

● Pour les textos, préférez l’originalité, l’humour, aux formulations habituelles. 90 % des textos, des messages, que j’envoie d’habitude ont toujours eu un retour positif. Pourquoi ? Parce que je personnalise beaucoup. Par exemple :

Plutôt d’écrire à une fille : « RDV à 15 h à Opéra. C’est ok pour moi. A toute. » 
Je préfère : « Je te vois demain, à 15 h devant le bel Opéra. Au plaisir de te rencontrer, Caroline. ;) » 

Plutôt que de dire : « C’était cool cette sortie, merci encore, à la prochaine. » 
Je préfère : « Cette sortie a été vraiment agréable. On a eu l’occasion de découvrir de belles passions communes. A quand une prochaine sortie où tu me parleras plus de ton dernier voyage à Venise ? ;-) »

Ou encore avec humour : « Notre sortie sur les quais de Seine m’a rappelé une sortie il y a dix ans avec ma copine Mizuki, la première japonaise sur qui j’avais flashé. J’ai retrouvé les mêmes sensations étranges qu’à l’époque. C’est fou, non ? T’as une idée du pourquoi ? Il faudra que je te raconte ça à notre prochain rdv… »

 

En conclusion : pensez toujours au choix des mots. Ecrire ou dire, ce n’est pas juste exprimer des idées, des intentions, des ressentis. Cela a aussi le pouvoir de faire agir, de modifier la perception d’autrui. Quelques mots seulement peuvent faire toute la différence. À vous de trouver les bons mots à partir de votre humour et de votre imagination !

 

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager ou à écrire un commentaire ci-dessous. Cela me fera vraiment plaisir ! ;-)

Cet article a 5 commentaires

  1. Belle et originale illustration pour cet article.
    De bons conseils dans cet article.

  2. Merci pour cette article et votre vision sur la justesse du mot.
    J’ai envie d’ajouter que le mot a aussi une influence sur notre inconscient jusque dans nos cellules : le verbe c’est fait chair. Un mot peut guérir ou tuer à ce niveau là. Et pas seulement les mots des autres, mais aussi ceux que nous fixons dans notre inconscient. Tout une histoire.
    Bien à vous au plaisir sur le forum DevPerso

  3. Magnifique ta vidéo.
    Comme quoi, on peut s’en sortir avec les mots des autres quand on ne sait pas communiquer!

  4. Encore un très bon article ! Merci.

    Mais rendons à César ce qui appartient à César :
    Jacques Prévert croisa quelque mendiant aveugle, en effet, et il lui demanda comment allaient les affaires. Le mendiant répondit que c’était vraiment pas terrible. Prévert demanda la permission (c’est déjà plus classe) de changer le texte de la pancarte (c’était bien quelque chose du genre : « Je suis un mendiant aveugle, aidez-moi » ).
    Une heure plus tard, Prévert revient et demande si ça va mieux. Le mendiant enchanté répond qu’il n’a jamais autant gagné. Il demande ce que Prévert a écrit. Le nouveau texte est : « Demain, c’est le premier jour du printemps. Je ne le verrai pas. »
    Cette anecdote très connue a, selon moi, plus de classe et de fraîcheur. Mais l’idée est bien la même : le choix des mots.

  5. Merci beaucoup ! Vraiment les mots influencent beaucoup nos interlocuteurs…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge