Cette rubrique regroupe tous les articles qui traitent le thème de la timidité : timidité sociale ou amoureuse, introversion et toutes les solutions qui aident à vaincre la timidité maladive avec efficacité.

Surmonter sa timidité… en s’intéressant aux autres !

surmonter sa timiditéIl y a une façon simple et naturelle de surmonter sa timidité maladive lors de vos rencontres et sans recours au théâtre, aux médicaments ou autres mesures thérapeutiques. C’est à la portée de tout le monde : c’est simplement être curieux des autres

Longtemps j’ai été timide maladif et les problèmes que je rencontrais incluaient : 

Le manque de conversation : je ne savais jamais quoi dire. J’écoutais toujours les autres, je réfléchissais sur ce que je pouvais dire ou demander à la personne en face. 

La peur d’aller vers les autres : je n’osais pas aller vers les autres, vers les inconnus. Mais cette peur était aussi liée au fait que je ne savais pas quoi dire en leur présence. 

C’est un véritable cercle vicieux : on est timide et on n’ose pas aller vers les autres, et quand on dépasse malgré tout cette peur, on ne sait pas quoi dire aux autres. Comment faire dans ce cas ?
Il y a pourtant une technique qui marche et qui m’a personnellement permis de résoudre ces deux blocages. Aujourd’hui, dans mes sorties, je vais très facilement vers les autres, sans doute encore plus naturellement que font les personnes extraverties, et dans mes rencontres, j’ai acquis l’assurance de toujours trouver de quoi dire quand je discute avec quelqu’un. Qu’est-ce qui me rend si sûr de moi ? En fait, j’ai compris une chose fondamentale : ne pas attendre que l’on s’intéresse à vous, mais s’intéresser d’abord aux autres. (suite…)

Partie 2 : La peur du regard des autres, comment s’en affranchir ?

regardJe vous parlais le mois dernier de La peur du jugement des autres et de ses origines. Ce nouvel article sera consacré cette fois aux solutions concrètes : quelles sont les techniques à adopter pour se libérer du regard des autres ?
Je sais que pour ma part, du fait de mon anxiété sociale, le regard des autres avait beaucoup pesé sur mon comportement au quotidien. Que ce soit que j’arrive dans une salle bondée, que j’attende sur le quai d’un métro, j’avais cette espèce de sensation désagréable d’être observé et laquelle ne me quittait jamais.

Là où ça devient plus préoccupant, c’est quand la peur excessive du jugement d’autrui empêche l’expression de nos aptitudes sociales. On est dans le paraître plutôt que dans l’être. On est tellement sensible à ce que va penser l’autre que l’on n’ose pas s’exprimer pleinement : parler de soi, extérioriser ses émotions, interagir avec l’autre…
Du coup, tout notre comportement (regard, conversation, attention) est inhibé et ce n’est absolument pas l’idéal quand on cherche à créer des liens. Alors comment vaincre la peur du regard des autres ? Explorons donc ces 7 solutions concrètes !

(suite…)

Cinq pièges à éviter en soirée quand on est timide

soirée timide en groupe

Voici un article invité de Tony, un ancien timide qui avait horreur des soirées et qui nous donne aujourd’hui ses conseils. 😉
Lorsque l’on est timide ou que l’on manque d’assurance, il y des pièges à éviter en
soirée pour être sûr de passer un bon moment.
Vous êtes timide, introverti et vous êtes invité à une fête ou vous connaissez peu de gens.
Cette idée provoque déjà en vous du stress, vous ne savez pas quoi faire, vous appréhendez votre comportement autant que celui des autres convives et vous ne savez pas quoi décider… (suite…)

Comment aider un enfant timide ou introverti à s’épanouir

aider enfant introverti

Je reçois parfois des messages de parents qui me demandent des conseils pour aider leur enfant timide.

N’ayant pas encore d’enfant, il est difficile pour moi d’y répondre avec conviction. 😉 J’ai donc décidé de faire appel à Aurélie, maman et auteur du super blog Mon enfant a du potentiel, qui m’a fait le plaisir d’écrire ce nouvel article invité. J’aime notamment le fait qu’elle accompagne toujours ses articles d’exemples très concrets et ludiques.

Forte de son expérience, Aurélie nous livre ses astuces et jeux originaux pour aider un enfant timide à s’épanouir à l’école ou à la maison. Je vous conseille de noter les idées ! En effet, comment aider son enfant à vaincre la timidité, comment l’encourager à aller plus vers les autres ? (suite…)

9 idées de métiers idéaux pour introvertis ou solitaires

métiers pour introvertis

Parmi vous, nombreux sont ceux qui ne sont pas heureux dans leur travail ou qui cherchent depuis des années un métier idéal et plus adapté à leur personnalité atypique.
Faut dire que le travail occupe 60 % de nos journées en semaine, il est donc impératif d’y être un minimum heureux ou à l’aise sans quoi la sanction peut être rude pour notre moral !
Mais voilà, quand on est une personne introvertie, très timide ou hypersensible, n’ayons pas peur des mots : c’est souvent la galère au travail. Comment trouver le bon job sachant que la majorité des métiers nécessite quand même une certaine aisance relationnelle et capacité d’adaptation en société ? Explorons donc cette liste de 9 pistes concrètes !

(suite…)

Les fleurs de bach pour soigner l’anxiété, le stress, les ruminations

fleurs de bach angoisseJe vois parfois des étudiants avoir ce réflexe de sortir un flacon de fleurs de bach au moment de leurs épreuves d’examen. Je me suis toujours demandé, intrigué, de quoi il s’agissait avant de comprendre que c’était pour eux une sorte d’élixir miracle pour chasser leur stress. On trouve les fleurs de bach dans les magasins bio, dans les pharmacies, vous en avez sûrement déjà aperçu dans les rayons.
Récemment, un ami timide m’a confié qu’il prenait des fleurs de bach et qu’il trouvait que c’était efficace pour lutter contre la déprime ou les pensées négatives. Force est de constater que ça lui faisait du bien. En bon sceptique que je suis comme beaucoup de gens (j’imagine !), je lui ai alors rétorqué : « Ça marche vraiment ton truc ? Ce ne serait pas dû à l’effet Placebo ? » (suite…)

Comment sauver la face après un embarras, une humiliation

sauver la faceMes problèmes d’anxiété sociale et de dyslexie m’ont souvent causé du tort dans nombreuses situations de la vie quotidienne : maladresses, bégaiement, rougissement, visage décomposé, sentiment du ridicule, etc… J’ai souvent eu à vivre des moments de malaise, de gêne terrible, lors de mes interactions avec les autres que ce soit au travail, à la fac ou lors de sorties, et cela sautait très certainement aux yeux de mes interlocuteurs.
Par exemple, la dernière fois, une collègue de travail m’avait demandé si j’avais reçu son email dans lequel elle m’avait proposé une invitation à un pot chez elle. Et là, sans raison apparente, je m’étais mis à bafouiller quelque chose du genre : « Oui, j’ai bien reçu. D’ailleurs, je te remercie beaucoup beaucoup. » et … il y a eu un gros blanc. Mon regard qui devenait fuyant, mon visage qui se décomposait, si bien que ma collègue souriait à ma réaction aussi étrange qu’inattendue. C’est ce qu’on appelle un « grand moment de solitude » !

Le problème, c’est lorsque vous êtes amené à revoir régulièrement ces personnes. Vous ne pouvez plus revenir en arrière évidemment. Comment sauver la face après un sentiment de ridicule ? Comment rattraper le coup ? Comment retourner une situation désespérée à son avantage ? Dans cet article, je vais vous raconter plusieurs expériences personnelles vécues et les techniques que j’ai employées à chaque fois pour sortir de ces impasses. (suite…)

Dompter votre SAI : la condition pour apprivoiser son anxiété

dompter son saiComment dompter la timidité ? Comment surmonter vos peurs pour affronter certaines situations de vie quotidienne ? Cet article a pour but de répondre à ces interrogations et d’éclaircir une notion que je propose aux initiales de SAI : le Système d’Alarme Interne.

Rappelons tout d’abord la définition du SAI :

« Votre amygdale fonctionne comme un système d’alarme qui vous avertit des dangers potentiels de votre environnement. Le regard des gens peut être perçu comme des signes d’agression. C’est à cause du SAI et de son niveau parfois élevé en certaines situations anxiogènes que les gens ont du mal à suivre leur instinct, à être naturels. En situation familière, le SAI est à un niveau bas : signe de sécurité. Par exemple, beaucoup de timides, lorsqu’ils sont avec leur famille ou avec des amis familiers, ne sont plus timides. Ils arrivent à être expressifs, bavards, enthousiastes. Pourquoi ? (suite…)