👉 Tu te sens en décalage avec les autres, tu ne sais parfois pas quoi dire et tu cherches des solutions pour savoir créer un lien plus facilement avec les autres.
👉 Tu sens que le manque de confiance t’empêche de te réaliser pleinement et tu veux dire stop aux pensées limitantes.
👉 Tu considères que savoir qui tu es vraiment est obligatoire et tout part de là pour réussir à trouver les bonnes personnes et sa place dans la société.
Dans ce cas, sois le bienvenu ! Mon équipe et moi-même avons créé 40 outils en ligne qui ont pour but de provoquer ce fameux déclic. N’oublie pas de prendre quelques minutes pour visiter nos rubriques phares Outils en ligne & Ebooks en cliquant dessus.

aider enfant introverti

Je reçois parfois des messages de parents qui me demandent des conseils pour aider leur enfant timide.

N’ayant pas encore d’enfant, il est difficile pour moi d’y répondre avec conviction. 😉 J’ai donc décidé de faire appel à Aurélie, maman et auteur du super blog Mon enfant a du potentiel, qui m’a fait le plaisir d’écrire ce nouvel article invité. J’aime notamment le fait qu’elle accompagne toujours ses articles d’exemples très concrets et ludiques.

Forte de son expérience, Aurélie nous livre ses astuces et jeux originaux pour aider un enfant timide à s’épanouir à l’école ou à la maison. Je vous conseille de noter les idées ! En effet, comment aider son enfant à vaincre la timidité, comment l’encourager à aller plus vers les autres ?

 

LES 5 PRINCIPES POUR ACCOMPAGNER UN ENFANT TIMIDE

Tout d’abord, il faut avoir conscience que la timidité n’est pas une fatalité.

La timidité chez l’enfant peut se développer en raison de facteurs divers. Des expériences négatives, des moqueries et des jugements d’autres enfants, des émotions mal gérées, peuvent amener l’enfant à mettre progressivement en place des stratégies de défense. La timidité est l’une de ces réactions inconscientes qui peuvent parfois s’installer durablement.

Pourtant, l’enfant peut apprendre à oser, à s’assumer et avoir confiance en lui. Se sentir en accord avec soi-même et avec les autres ne vient pas en claquant des doigts ! Cela se cultive par des pensées et des émotions positives, par quelques techniques simples et ludiques pour apprendre à dépasser sa timidité et progressivement s’en détacher.

L’enfant peut donc apprendre à déconstruire les schémas de protection qu’il a créés et aboutir à un meilleur équilibre de sa personne, afin de se sentir mieux.

aider un enfant timide

L’enfant doit pouvoir rester un être unique, avec sa propre façon d’être, d’agir et de ressentir. Il ne faut pas oublier que les personnes introverties ont bien des qualités qu’il serait vraiment dommage d’effacer ! En effet, les personnes appartenant au genre hypersensible réfléchissent davantage avant d’agir, possèdent un sens aigu de l’observation, et leur vie intérieure est très riche et s’avère être précieuse pour leur cheminement personnel. Il faut aussi respecter la personnalité de l’enfant.

L’objectif de cet article est d’aider l’enfant introverti à se libérer de la part la plus handicapante de sa timidité et qui l’empêche de s’épanouir. Car n’oublions pas qu’être timide peut amener de réelles souffrances au quotidien, que ce soit à l’école ou à la maison. La peur du jugement des autres peut affecter le sentiment de sécurité intérieure, l’estime de soi et le bien-être.

1) Développer la confiance en soi chez l’enfant

La première condition est d’aider l’enfant à développer une estime de soi suffisamment solide pour se sentir bien et en confiance. L’estime de soi consiste à avoir un ressenti positif par rapport à soi et à ce que l’on fait.

confiance enfants

Pour développer cette estime de soi, l’enfant doit apprendre à se connaître et à prendre conscience de ses qualités. Nous sommes uniques et nous avons tous quelque chose de positif à offrir aux autres !

En prenant conscience de ses atouts, l’enfant peut entrer sereinement en relation avec les autres car il sait qu’il est capable d’apporter sa propre valeur et que c’est déjà assez pour créer un lien.

Et ces qualités, vous en tant que parents, vous pouvez aider l’enfant à en prendre conscience si vous les remarquez. Nous découvrirons plus loin dans l’article des exemples de jeux très concrets pour l’aider à avoir une meilleure estime de soi comme l’idée du jeu de rayons de soleil.

2) S’entraîner pour apprivoiser ses peurs

La peur du jugement des autres empêche l’enfant timide de s’affirmer. En relevant des petits défis simples, qu’il pourra peu à peu faire évoluer vers des défis plus compliqués, l’enfant apprendra qu’en agissant progressivement malgré ses peurs, il est capable d’oser davantage.
C’est comme apprendre à faire du vélo la première fois. Et le miracle, c’est que les peurs diminuent à mesure qu’on gagne en confiance !

L’idée est de le rassurer. C’est lui dire qu’il risque d’avoir un peu peur au début mais qu’il va essayer quand même et qu’il verra qu’à mesure qu’il agit, les peurs vont diminuer.

3) Aider l’enfant à mieux gérer ses émotions

Lorsqu’on est timide, l’émotion de peur et d’anxiété qui se manifeste avec la crainte du jugement des autres prend le dessus sur tout. En apprenant à mieux contrôler ses émotions, l’enfant pourra se distancer de ses propres ressentis et donc de sa propre timidité.

vaincre timidité

Des techniques telles que la relaxation, la sophrologie ou encore la méditation permettent aux enfants de mieux vivre leurs émotions et ne plus en être esclaves.

4) Célébrer chaque petite victoire

La motivation est essentielle pour progresser au quotidien car vaincre sa timidité nécessite malgré tout des efforts. Ainsi, pour aider l’enfant à tenir bon, il est indispensable de lui permettre de visualiser ses progrès et de les célébrer. Parvenir à dire bonjour à un camarade qu’il ne connait pas bien peut s’avérer être un véritable challenge pour l’enfant timide. Chaque étape franchie doit donc être valorisée pour lui permettre de poursuivre son chemin.

Par exemple, vous pouvez suggérer à votre enfant de tenir un carnet de réussites dans lequel il pourra noter tous ses petits succès de la journée : cela va lui faire plaisir et surtout l’encourager.

5) Apprendre à l’enfant à positiver

Tout comme la confiance s’acquiert et se cultive, l’enfant peut apprendre à être heureux en semant des graines de bonheur ! Il suffit de leur montrer comment se concentrer sur ce qu’il y a de meilleur en eux plutôt que de s’attarder sur ce qui est moins bien.
De la même façon, dans chaque situation, nous pouvons l’encourager à retenir ce qu’il y a de positif (si, si, dans toute situation il y a quelque chose de positif à retenir !). Cette habitude mentale lui permettra d’apprendre à toujours favoriser les pensées positives et à rebondir même lorsqu’il rencontre des expériences négatives.


JEUX ET ASTUCES CONCRETS POUR AIDER UN ENFANT TIMIDE

Je vous propose à présent un ensemble d’exemples de jeux et d’astuces que vous pouvez utiliser avec votre enfant pour l’aider à mieux s’épanouir.

« Je suis un soleil qui illumine et réchauffe le cœur des autres ! »

qualités timide

Cette activité créative a pour but d’aider l’enfant à prendre conscience des qualités sur lesquelles il peut compter dans sa relation aux autres.

L’idée est de proposer à l’enfant de dessiner un soleil dont les rayons sont ses qualités. L’enfant intègre plus facilement en visualisant les choses. En représentant ses qualités par un soleil qui brille et illumine tout autour de lui, il comprend la puissance de ce qu’il a à offrir. Il peut ensuite l’accrocher dans sa chambre pour s’en souvenir chaque fois que nécessaire.

Je m’affirme et je prends la parole

prendre la parole enfant

Nous avons tous naturellement une tendance à rester à l’abri, dans notre zone de confort. Il n’est pas aisé de trouver le courage de s’aventurer dans des situations nouvelles. Et pourtant c’est en faisant chaque jour un petit quelque chose qui nous impressionne, voire nous fait peur, que nous pouvons peu à peu élargir cette zone de confort.

Pour commencer, il est donc important de permettre à l’enfant d’apprendre d’abord à s’affirmer dans sa propre zone de confort. En prenant la parole dans un endroit et avec des personnes avec lesquelles il se sent totalement sécurisé, il peut développer son assurance paisiblement.

Lancez des discussions sur des sujets qui vont intéresser l’enfant et le motiver à s’exprimer. Et demandez-lui ce qu’il en pense, comment il voit les choses. Synthétisez ce qu’il vient de dire pour montrer que vous l’avez écouté et compris. Posez des questions pour l’encourager à poursuivre !

N’oubliez pas de lui dire que c’était intéressant et enrichissant de discuter avec lui et que vous y avez pris plaisir.

Organisez des petites réunions familiales dans lesquelles il aura l’occasion de proposer ses idées pour améliorer la vie familiale et l’organisation du foyer. Rendez-le acteur et montrez-lui combien il peut être force de proposition et avoir de belles idées à partager !

Discutez de problèmes simples et légers que vous rencontrez et demandez-lui conseil. Par exemple, vous devez accompagner sa sœur à son cours de danse mais en même temps il a lui-même son cours de judo… Il pourra par exemple proposer que vous le déposiez un peu à l’avance à son cours et vous pourrez alors le remercier pour son effort qui a permis de résoudre le problème !

Je suis un super héros

Renvoyer une image très positive et valorisante de l’enfant lui permet de prendre confiance en lui. Car souvent les enfants timides craignent le jugement des autres d’abord parce qu’ils entretiennent eux-mêmes une image négative de ce qu’ils sont. Nous pouvons les aider à se voir autrement et ainsi à se rendre compte que les autres peuvent aussi les percevoir comme des héros !

gamin introverti courageux

Proposez à votre enfant de revêtir le déguisement de son héros préféré, d’un personnage qu’il admire, ou installez-le dans un décor dans lequel il se sent fort, et faites une séance photo amusante. Vous pourrez choisir la photo qui le met le plus en valeur et en faire un portrait qu’il pourra afficher dans sa chambre.

Prenez-le en photo lorsqu’il vit des situations où il est en position dominante : il obtient une médaille, il est entouré d’amis qui l’apprécient, le public l’applaudit lors d’une audition de musique ou d’un petit concert d’ados, il répare lui-même son vélo… Créez un album et offrez-le-lui lors d’une occasion. Il pourra se regarder dans toutes ces situations et se sentir fier de lui.

Votre enfant a une passion ? Formidable ! Proposez-lui de faire un petit film dans lequel il peut raconter sa passion, comment il la vit et faire une petite démonstration. Filmez-le, puis réalisez un petit montage avec un logiciel gratuit (avec lui s’il est assez grand pour participer), ajoutez une musique entraînante, faites une petite séquence dans laquelle vous l’interviewez comme un journaliste. Il pourra ensuite montrer ce petit film à sa famille, à ses amis…

« Je prends des initiatives, j’interviens, je dépasse mes peurs ! »

L’enfant peut apprendre à vaincre sa timidité en prenant confiance au fur et à mesure qu’il parvient à dompter ses peurs dans différentes situations.

intervenir enfant

Il faut donc stimuler l’enfant pour l’aider à prendre l’habitude d’intervenir. En tant que parent, nous avons souvent tendance à parler à la place de notre enfant, à demander les choses pour lui, à anticiper ses besoins. Mais cette attitude ne l’aide pas à développer son autonomie, son assurance et sa confiance en lui.

Il est essentiel de laisser toujours l’enfant s’exprimer par lui-même lorsqu’un adulte lui pose une question, lorsque le restaurateur vient prendre votre commande, ou lorsque sa tante demande de ses nouvelles au téléphone. Pour le rassurer, nous pouvons être présents, l’encourager en reformulant la question qui lui est posée (Que souhaites-tu manger ? Prends le téléphone, tata souhaiterait avoir de tes nouvelles…).

Pour aller plus loin, nous pouvons proposer à l’enfant d’intervenir lui-même à chaque fois que possible. Ainsi, si vous êtes perdu, peut-être peut-il lui-même demander le chemin. Faites mine en attendant de chercher le plan dans votre sac, cela fera plus naturel ! Le restaurateur a oublié le pain ? Demandez à votre enfant s’il veut bien le signaler. Vous pouvez simplement ajouter « avec un petit sourire et un merci, tu obtiendras ce que tu veux ! ». Pensez toujours à le remercier, il verra alors combien il peut se rendre utile !

Vous pouvez aussi jouer la « comédie de la timidité », cela marche très bien avec les enfants ! Par exemple, vous êtes au cinéma. Pour que vous puissiez vous asseoir tous les trois (papa, maman et lui) il faudrait que la personne se décale d’un siège. Vous dites à votre enfant que vous n’osez pas demander, que c’est dommage car ce serait bien de pouvoir s’installer là tous les trois. Vous serez surpris de le voir se précipiter pour demander lui-même à la personne de bien vouloir se décaler !

« Je remplis mon cahier de l’amitié »

Il est parfois difficile pour un enfant timide de se faire des amis. En tenant un cahier de l’amitié, il pourra se réjouir de toutes les nouvelles amitiés qu’il crée et cela le motivera pour laisser de côté sa timidité et partir à la rencontre de nouveaux amis !

amitié mon super copain

Dans ce petit carnet, l’enfant pourra y inscrire dans chaque page le prénom d’un ami, sa photo, ce qu’il aime faire, ce que votre enfant apprécie chez lui, les sorties qu’ils font ensemble ou encore leurs meilleurs souvenirs ensemble…
Le carnet d’amitié devient une sorte de tableau de motivation car l’enfant essaiera de multiplier les nouvelles rencontres pour remplir son cahier et il sera très fier !

« J’adopte la bonne attitude ! »

Il existe des tas de pratiques de renforcement mental pour aider les personnes timides à se sentir plus fortes et plus en confiance.

Connaissez-vous le travail d’Amy Cuddy ? Cette universitaire américaine a mené une étude passionnante sur le pouvoir du langage corporel comme outil de transformation intérieure. Elle a démontré qu’en modifiant la posture des enfants, nous leur permettons non seulement d’être plus confiants mais aussi de mieux réussir à l’école.

A partir de ses recommandations, j’ai créé une petite séance pour les enfants afin de les aider à développer leur confiance en eux et à être moins timide !

.

« Je relève le défi ! »

L’enfant timide peut s’amuser à relever des petits défis et noter ses réussites au fur et à mesure.

Pour cela, il suffit de se fixer un but qui contribue à le rendre moins timide. Le but doit être réaliste, c’est-à-dire partir de ce qu’il est capable de faire aujourd’hui, en prenant en compte ses propres difficultés (l’important, c’est d’évoluer, peu importe le point de départ). Ensuite, il va découper la réalisation de son but par petites étapes.

Par exemple, imaginons que son but est de se faire plus d’amis. Voici les étapes qu’il pourrait prévoir :

1ère semaine : offrir un sourire ou un bonjour à un enfant différent chaque jour.

2e semaine : faire un compliment à trois enfants différents.

3e semaine : proposer à deux enfants de jouer pendant la récréation / de déjeuner ensemble à la cantine / de se mettre en équipe en sport…

4e semaine : inviter un enfant un après-midi à la maison !

Une fois que les étapes ont été décidées, il reste à créer un tableau de motivation que l’enfant pourra accrocher dans sa chambre. A chaque fois qu’une étape est franchie, il coche et passe à la suivante. Il prévoit enfin ce qu’il va s’octroyer à la fin du défi pour célébrer sa réussite et le note sur le tableau (pourquoi ne pas inviter quelques amis qu’il se sera fait grâce au défi pour faire la fête ensemble ?).

Voila, j’espère que ces quelques idées vous inspireront et que la timidité handicapante de votre enfant ne sera pour lui bientôt plus qu’un mauvais souvenir ! Pour aller plus loin dans son épanouissement, je recommande la pratique de la méditation de pleine conscience. C’est un merveilleux outil pour aider l’enfant à apprendre à s’ancrer dans le présent, à être maître de lui-même, à apprivoiser son anxiété et à s’accepter tel qu’il est.

Pour initier les enfants à cette pratique, j’ai créé un Coffret Découverte de la Méditation que je vous offre. Vous le recevrez immédiatement par mail, avec en bonus mes cahiers et jeux pour enfants zen et épanouis !

Cliquez ici pour télécharger mes cadeaux pour enfants zen et épanouis ou simplement en savoir plus !

Aurélie, du blog Mon enfant a du potentiel

PS : Pour continuer à lire, tu peux consulter mon Sommaire de tous les articles du blog ou découvrir ma jolie liste des Outils en ligne pour s'améliorer. Si cet article t'a plu, pense à laisser un commentaire ou à le partager sur tes réseaux sociaux ! 😉

Laisser un commentaire