ovs

Juste ce message pour vous prévenir qu’un nouveau témoignage positif a été ajouté dans la rubrique Interviews

Je remercie sincèrement Laurent d’avoir accepté de répondre à toutes mes questions sur son anxiété sociale, son parcours, ses déclics, sa méthode pour s’en sortir, etc…  

SynopsisSouffrant d’anxiété sociale, Laurent sort peu de chez lui et à 31 ans, il déprime à cause de sa solitude profonde et de sa virginité. Un jour, il entend parler de onvasortir.com, le célèbre site des rencontres amicales et des sorties. Malgré la peur au ventre, Laurent veut se faire de nouveaux amis et il décide alors de se lancer un défi de taille : s’obliger à faire au moins une sortie chaque week-end…

Voici un nouveau témoignage qui prouve que l’on peut s’en sortir malgré une timidité handicapante.


Vous pouvez le lire en intégralité en vous rendant dans notre rubrique Interviews du blog.

D’après moi, le témoignage a un double intérêt :

  • pour tous les gens timides ou introvertis qui hésitent à se lancer dans les sorties OnVaSortir.com. On en parle souvent sur les forums car ça reste un formidable outil existant sur le Web qui permet de rencontrer du monde facilement et de se motiver à sortir quand on se sent seul. C’est le site de rencontres amicales le plus populaire auprès des internautes. Laurent nous fait part de son expérience OVS et de ses nombreux avantages
  • pour tous ceux qui pensent que l’on ne peut pas s’en sortir à cause d’une timidité profonde ou des blocages trop importants, le témoignage de Laurent est réel, concret, et prouve justement le contraire.

TÉMOIGNAGE DE L’EXPÉRIENCE OVS : SE FAIRE DES AMIS EN SURMONTANT SA PEUR

On peut retirer plusieurs leçons positives du témoignage de Laurent. Il n’y a pas de recette miraculeuse : le mot-clé est régularité.


Leçon 1 : Il ne suffit pas simplement de concentrer tous ses efforts pour faire une ou deux sorties durant toute l’année pour espérer se faire des amis ou rencontrer l’amour, mais il s’agit de le faire un minimum régulièrement.
Question de bon sens : c’est se donner l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes et de croiser le chemin de gens avec qui on peut avoir de vraies affinités.

Leçon 2 : C’est aussi la régularité de la pratique d’une activité qui permet de désintégrer progressivement ses peurs et phobies : au début, on a peur de faire sa première sortie en groupe, on est envahi par un flot de pensées anxiogènes ; et à force de répéter l’exercice, on finit par relativiser et on se dit que ce n’était pas si difficile que cela !

Chacun aura ses propres stratégies : la méthode « prendre du plaisir » en choisissant les thèmes de sortie qui nous stimulent le plus comme une sortie sport ou une sortie jeux de société. 

Ou d’autres méthodes plus sécuritaires comme la méthode « du point fixe » pour reprendre l’expression de Laurent : choisir le même thème de sortie, le même lieu, le même jour de la semaine, histoire d’ancrer l’habitude et d’avoir ses propres repères pour se sentir pleinement à l’aise. C’est la méthode dont s’est servi au début Laurent pour apprivoiser son anxiété forte au contact des gens et s’auto-discipliner à sortir chaque week-end. 

Leçon 3 : Enfin, c’est aussi la régularité – le fait d’enclencher des interactions positives et répétées avec les gens que nous avons apprécié au cours des sorties – qui permet de construire des liens, comme on le voit à travers le témoignage.
Évidemment, si on s’arrête au premier contact, il va de soi qu’on ne peut pas créer de lien.
Un lien se créé parce qu’il y a au départ une base d’affinités communes et ensuite de bons prétextes pour se revoir…

Voilà, bravo encore à Laurent et j’espère que j’aurai le plaisir de publier d’autres témoignages positifs comme celui-ci ! ;-)
Si vous voulez trouver d’autres alternatives à OVS, il existe encore plein de bons plans de sites de rencontres amicales gratuits tels que Meetup ou Facebook. Nous en avons créé une liste complète : vous pouvez consulter notre Annuaire de sites de rencontres amicales dans notre rubrique Outils de ligne.

 

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager ou à écrire un commentaire ci-dessous. Cela me fera vraiment plaisir ! ;-)

Cet article a 7 commentaires

  1. Merci Sylvain,

    OVS est effectivement une très belle opportunité pour créer des liens et pour vivre de nouvelles expériences.
    Pour avoir été inscrit à cette association, il est très facile de l’intégrer via l’activité de notre choix.
    Malgré une timidité paralysante, les contacts se font tout seul.
    C’est très motivant…
    Hervé Articles récents…16- La colèreMy Profile

  2. article intéressant.
    Cependant aux dernières nouvelles, OVS est devenu payant…

  3. C’est bizarre, Darky, je viens de tester en m’inscrivant à une sortie au hasard : chez moi, c’est gratuit…
    Après, effectivement, j’ai vu qu’il y a eu pas mal d’énormes évolutions du site depuis un an.

  4. apparemment ceux qui ont un ancien compte , c’est ok
    pour les nouveaux c’est devenu payant (comme AUM )

    pour ma part mon compte a été effacé (ils le suppriment si on ne se connecte plus trop) .

  5. En effet, Ovs peut etre facteur d’intégration sociale si on fait toujours la même sortie avec passion.
    Et si on fait l’effort d’aller réellement vers l’autre. Pour cela, il ne faut plus considérer les rencontres comme superficielles et proposer des rencontres en dehors du site.
    Pour les personnes étant inscrites sur le site depuis le 1er janvier 2014, envoyer des messages est devenu payant apparemment!

  6. perso j’aime pas trop OVS pour des recontres ou amitiés bien que les gens soyent parfois ouverts et assez sympathiques
    le seul interet que j’y vois c’est que les bon plans de sorties ou nouveaux endroits sont sur le site

    – au niveau des femmes, assez agées (plus de 50 ans) et/ou moches (et je suis gentil). je compare avec les nanas que j’ai eu ou que je peux rencontrer ailleurs

    – au niveau des gens en general

    tres heteroclite (milieu social, education, immigrés etc). je suis assez ouvert mais il y a des limites
    j’ai ete temoin de tensions sous-jacentes a cause de ca. c’est des gens qui se cotoyent pas normalement

    peu de gens interessants avec qui j’ai des atomes crochus au niveau loisirs, sports etc. je suis effaré par la mediocrité moyenne des gens (mais qui par contre se prennent pas pour n’importe qui)

    parfois des gars carrement mal elevés (ex : disent pas bonjour au revoir apres un resto) , heureusement pas trop nombreux.

    certain gars viennent uniquement pour les femmes et sont desagraables avec tous les autres mecs (comme c’etait pas juste moi, c’est l’interpretation la plus valable) et sociabilisent uniquement avec les femmes

  7. j’ai voulu m’inscrire à une sortie toute à l’heure et envoyer un MP à l’organisateur et ouais faut payer…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge