👉 Tu te sens en décalage avec les autres, tu ne sais parfois pas quoi dire et tu cherches des solutions pour savoir créer un lien avec les autres.
👉 Tu sens que le manque de confiance t’empêche de te réaliser pleinement et tu veux dire stop aux pensées limitantes.
👉 Tu considères que savoir qui tu es vraiment est obligatoire et tout part de là pour réussir à trouver sa place dans la société.
    Sois le bienvenu. Mon équipe et moi-même avons créé 40 outils en ligne qui ont pour but de provoquer ce fameux déclic. N’oublie pas de prendre quelques minutes pour visiter nos rubriques
Outils en ligne & Ebooks.

définition introversion

Voici un lexique de toutes les principales définitions et mots-clés utilisés sur le blog.

* Communication sociale : désigne l’ensemble des aptitudes sociales d’une personne à entrer en relation avec autrui.

* Interactionologie sociale : elle est la discipline qui a pour objet l’étude de la communication sociale et des codes implicites qui régissent les interactions entre les individus.

* Timidité : elle est dans l’esprit commun synonyme d’un manque d’assurance. D’un point de vue psychologique, il s’agit d’une forme d’hypervulnérabilité à la peur du jugement des autres au point d’affecter les canaux de la communication sociale : voix tremblante, regard fuyant, langage corporel crispé…

* Phobie sociale : également appelée anxiété sociale, il s’agit d’une forme extrême et permanente d’hypervulnérabilité à la peur du jugement des autres. C’est un vrai handicap car la plupart des personnes phobiques sociales manifestent des symptômes physiques (tremblements, sueurs) dans les situations sociales et certaines ne peuvent même pas sortir de chez elles.

* Introversion : à la différence de la timidité qui est une vulnérabilité biologique liée à la peur du jugement d’autrui, l’introversion désigne un trait de personnalité lié à une « profondeur de traitement » du mental. En situation sociale, les introvertis ne sont pas forcément anxieux ou gênés, mais ils recherchent plus de profondeur dans les discussions, sont plus réfléchis et stimulés par des activités solitaires plutôt qu’en groupe.

* Empathie : est la faculté de se mettre à la place d’autrui pour comprendre ses émotions ou lire ses pensées.

* Hypersensibilité : est un trait de caractère qui correspond à une forme de sensibilité beaucoup plus élevée que la moyenne des gens. Les personnes hypersensibles sont par nature plus enclines à une vivacité de réaction émotionnelle ou à la susceptibilité, ont une acuité plus accrue qui fait qu’elles ressentent plus facilement les émotions des gens.

* Surdoué : est une personne qui a un fonctionnement neurologique différent et interagit avec son environnement avec un besoin plus intense de stimuli intellectuels. Selon la définition officielle, un surdoué a un QI égal ou supérieur à 130 et représente 2 % de la population générale.

* Syndrome d’Asperger :
est un trouble du spectre autistique sans déficience intellectuelle. Selon le Dr Simon Baron Cohen, c’est une forme d’amplification des traits cognitifs masculins (systémisation) au détriment des traits cognitifs féminins (empathisation). Ce qui expliquerait leurs caractéristiques : comportements stéréotypés, pensée en concept, langage encyclopédique, difficulté à se mettre à la place d’autrui…

* Neurodiversité : représente la variété de fonctionnement cérébral différent dans l’espèce humaine ou les différents traits de caractère. Exemples : surdoué, syndrome d’Asperger, hypersensible…

* Personne asociale : est une personne extrêmement introvertie et solitaire, qui préfère passer les week-end chez elle, mais qui est capable de prendre du plaisir avec les autres dans certaines activités spécifiques. C’est à distinguer de la personne anti-sociale qui est réfractaire à toute interaction sociale et qui n’aime pas simplement le genre humain.

* Signaux sociaux : sont un ensemble de moyens instinctifs propres aux individus (regard, sourire, gestes) lesquels servent à communiquer entre eux pour manifester un intérêt à un échange ou à créer un lien.

* Signaux de disponibilité : désignent l’attitude amicale d’une personne à se montrer disponible et abordable pour ses interlocuteurs. Exemples : un sourire, une mine intéressée, l’écoute. Ici, la communication sociale est dite ouverte.

* Perche amicale : en communication sociale, tendre une perche amicale à une personne est une action implicite destinée à créer un lien amical.

* Signaux de sociabilité : c’est ce qui sert à une personne de mener une interaction sociale et de créer un lien. C’est le moment de l’échange dynamique comme par exemple : entretenir une conversation, écouter, toucher amicalement, plaisanter, etc…

* Etiquetage social négatif : il s’agit d’une forme de discrimination en situation sociale où une personne porte déjà à votre encontre une image dévalorisante et qui peut expliquer sa prise de distance avec vous.

* Thérapie comportementale et cognitive : appelée TCC, il s’agit d’une thérapie brève qui est axée sur le travail sur nos pensées, émotions et comportements. C’est celle qui est la plus recommandée pour traiter les problèmes d’anxiété et de phobies.

Vous pouvez aussi consulter la rubrique Lexique pour le reste des définitions et mots-clés fréquemment utilisés sur le blog.

Écris-moi un commentaire :