Quelques points à préciser dans le cadre d’un coaching :charte

  • Chaque cas est différent, ce qui fait que la méthode que j’emploierai pour l’un sera forcément différente pour un autre. La méthode que je proposerai sera adaptée à la personnalité du client, à ses blocages personnels.
  • Si j’estime qu’un client devrait plutôt suivre une thérapie spécifique (une TCC) ou consulter un psychologue, je lui en ferai part, car selon moi, aider sincèrement, c’est permettre à la personne de faire les meilleurs choix possibles
  • Mon rôle n’est pas de « guérir » un client car je ne crois pas aux formules miracles. Mais de donner à la personne des outils, des pistes concrètes, afin que celle-ci trouve les moyens de guérir par elle-même.
  • À l’issue de la première séance d’entretien, je laisse libre à la personne de me recontacter ou non pour des séances de coaching régulier. 
    Dès lors que je choisis de coacher une personne, je m’investis pleinement : je réfléchis chaque jour aux moyens de l’aider, je lui fais remplir des questionnaires, je lui donne des petits exercices à faire, je l’accompagne sur le terrain si besoin, etc…
    Même si j’ai un profond respect pour les psychologues et les thérapeutes, je trouve que les séances s’étirent souvent sur de longues années sans un quelconque résultat. Là, il s’agira d’un coaching actif. Le but, c’est qu’il y ait des résultats positifs et concrets pour que vous vous sentiez mieux rapidement.
  • De manière générale, quelques séances de coaching permettent déjà de signaler des progrès ou des déclics intéressants. Néanmoins, si le changement souhaité ne s’est toujours pas manifesté au bout de cinq séances, je propose au client le choix de continuer ou non ou de s’orienter vers un autre praticien.

Laisser un commentaire