«

»

Nouvel outil gratuit : Jugements hâtifs et relations sociales

jugements hâtifsUn nouvel outil gratuit s’ajoute à notre rubrique Outils en ligne du blog : Jugements hâtifs et relations sociales

On a parfois tendance à avoir des jugements trop hâtifs ou irréversibles sur les gens que nous rencontrons : « Il n’est pas assez intéressant. », « Il n’a pas l’air authentique. », « De toute façon, il ne peut pas me comprendre. »
Bref, il n’est pas assez ceci ou pas assez cela et au final, alors qu’on avait l’opportunité de nouer une nouvelle relation amicale, d’avoir une discussion plus profonde avec une personne qu’on vient de rencontrer au travail ou à une sortie… on ne cherche pas à pousser plus loin la relation. 

Cette idée d’outil m’est venue en constatant que ce syndrome de jugements hyper-hâtifs était assez prononcé et récurrent parmi les personnes introverties que je croisais au point qu’il empêchait certains d’entre elles de nouer le moindre lien social ou amoureux. Et malgré toutes les innombrables rencontres, la personne se retrouvait toujours seul… non pas par manque d’occasions, mais par excès d’exigence ou d’idéalisme !


Avoir des jugements hâtifs sur les gens, rien de plus normal : c’est le lot de beaucoup de personnes.

Le problème, c’est quand cela se transforme en un syndrome d’insatisfaction permanente et nous empêche de créer des liens avec les gens.

J’ai cependant le sentiment que ce phénomène est encore plus accentué, frappant, chez les personnes introverties. Que ce soit en amitié ou en amour, je croise régulièrement des personnes introverties qui sont seules ou en recherche constante d’un idéal, alors que les occasions de rencontres ne manquent pas au quotidien.
Je me souviens d’un gars hypersensible avec qui j’échangeais il y a cinq ans, il avait la quarantaine et il a toujours été seul dans sa vie. C’était un gars pourtant bien, qui avait une belle âme. Mais il semblait hyper exigeant en amitié ou en amour. Et dès lors qu’il repérait le moindre défaut chez une personne, il se servait de cette excuse pour ne pas pousser plus loin la relation.

Alors pourquoi ce syndrome paraît plus accentué chez les personnes introverties ? Je me suis longtemps posé cette question. J’avoue que j’ai beaucoup de mal avec l’explication simpliste : « C’est dû à un manque de confiance en soi. » Dès qu’il y a une faille psychologique, on prend le raccourci facile du problème d’estime de soi. Car il faut dire qu’il y a aussi beaucoup de personnes timides ou en manque de confiance en soi qui ne sont pas atteints de ce syndrome.

En fait, j’ai l’impression (et l’avis est purement personnel) que si on retrouve ce symptôme de manière aussi rigide et récurrent chez les populations introverties (les timides, les hypersensibles, les HQI ou surdoués, etc…), c’est plus lié au final à leur trait de caractère hyper perfectionniste et idéaliste.


Sans doute, chez un cerveau introverti ou hypersensible, il existe déjà une plus grande réceptivité et senjugements hâtifssibilité à la personnalité singulière d’un interlocuteur, aux moindres détails, une certaine propension à rechercher plus « la profondeur » dans les choses et donc à plus idéaliser.

J’ai remarqué par exemple que chez mes amis introvertis, ils avaient pour la plupart une image très précise de leur ami idéal, de leur femme ou homme idéal : « Il faut qu’il soit exactement comme ça, il faut qu’il… », etc… Chose que j’observe moins chez mes amis extravertis qui se prennent beaucoup moins la tête !

En amitié, ces gens vont plutôt avoir tendance à rechercher quelqu’un qui les comprend, qui a tel point commun précis avec eux, qui a telle caractéristique psychologique commun avec eux… et pour les hommes côté amour, ils vont avoir des exigences assez rigides et parfois irréalistes, à la recherche d’une femme féminine et jolie, sensible, ayant des cheveux longs…

En fin de compte, si ces gens sont aussi sensibles au moindre défaut d’une personne, c’est parce que l’image renvoyée par celle-ci se trouve brutalement en décalage avec la représentation symbolique et idéale qu’ils se sont construits durant des années dans leur imagination profonde.

Bon voilà, c’est une piste de réflexion personnelle. Si vous n’êtes pas d’accord, vous pouvez également livrer vos hypothèses. L’idée principale à retenir, c’est le tempérament plus enclin à l’idéalisme, au perfectionnisme, des introvertis qu’un simple problème d’estime de soi pour expliquer leurs exigences plus grandes.

 

Je mets donc à la disposition des internautes un nouvel outil dans notre rubrique Outils en ligneJugements hâtifs et relations sociales, en fichier Excel, et lequel a pour but de nous aider à analyser et à relativiser nos jugements parfois trop hâtifs. Pensez à consulter le fichier avec exemples pour voir comment on l’utilise.

Je remercie en particulier Perrine qui est l’auteur de cet outil et qui est une habituée fidèle du blog. Elle s’est notamment démarquée sur notre forum de discussion par sa régularité impressionnante dans ses journaux de bord, par ses multiples initiatives pour vaincre sa timidité. Un grand bravo encore pour l’énergie positive que tu insuffles au forum ! ;)

Si vous êtes aussi un grand passionné de développement personnel, de psychologie, d’introspection, que les sujets du blog vous parlent profondément et que vous êtes en région parisienne, envoyez-moi un message car on serait toujours ravis d’accueillir un nouveau membre dans notre équipe de Prométhée ou tout simplement pour faire des rencontres sur Paris, vu qu’on est plusieurs sur le blog à rechercher des amis ou copines avec qui pouvoir aborder de tous ces sujets qui nous tiennent à cœur et on en croise malheureusement pas tant que ça ! Donc j’en profite pour passer cette annonce au cas où… Et promis, pas de jugements hâtifs de notre part ! ;)

 

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager ou à écrire un commentaire ci-dessous. Cela me fera vraiment plaisir ! ;-)

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. marie05

    très bon article

    je suis d’accord avec tout,
    je crois aussi qu’en plus les personnes introverties, étant souvent seules,
    ont plus la capacité (ou occasion) d’observer les gens,
    et donc cette observation peut se transformer en scan en profondeur
    qui ne laisse aucun défaut de côté.
    Alors que de leur côté les personnes extraverties, vont directement vivre
    la relation, entrer en contact, parler etc sans passer l’autre « au scanner ».

    j’ai oublié de dire que je trouvais super bien le document de Perrine !!

  2. Elodie

    Bonjour Elde,

    je découvre avec enthousiasme ton blog sur la timidité et je trouve ta proposition en fin de paragraphe super mais… je ne vis pas sur Paris… J’ai failli avoir une réaction hâtive justement en me disant que ça ne servait à rien d’écrire si je n’étais pas du coin. Mais en y réfléchissant, peut être y a t-il des personnes qui vivent sur Toulouse comme moi qui ont lu ton article et pensé comme moi. Qu’en penses tu? As tu eu d’autres personnes qui ne venait pas de Paris qui étaient quand même intéressées pour se rencontrer?

  3. promethee-devperso.com

    Je vous remercie pour vos messages, marie et Elodie. 🙂

    Si un jour tu passes par la capitale, Elodie, n’hésite pas à m’envoyer un petit message. Je serai toujours ravi de rencontrer d’autres passionnés.
    Pour la région de Toulouse, malheureusement, je n’ai pas de retours…
    Ma proposition est toujours d’actualité sinon pour les gens qui sont disponibles en région parisienne. 😉

    1. Elodie

      Merci pour ta réponse. Je ne manquerai pas de te prévenir si je vais sur Paris. Enfin, s’il y avait un tgv, ce serait quand même plus rapide 😉

  4. Wendy

    Bravo Elde et Perrine pour ces nouveaux article et outil ! 🙂
    Je me reconnais bien dans cette hypothèse de jugement hâtif causé par mon perfectionnisme et mon idéalisme.
    Juger hâtivement ça peut aussi servir d’excuses pour rejeter le problème sur l’autre sans se remettre soi-même en question, ce que fait d’ailleurs bien prendre conscience l’outil de Perrine.

  5. eric

    Merci pour le partage
    Très intéressant votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge