Interviews

Cette partie du blog a pour but de rassembler tous les témoignages de galériens de la vie, gens timides, anxieux ou ayant un mal-être quelconque, qui ont vu le bout du tunnel. Ainsi, ces témoignages positifs, d’une grande valeur, sont immortalisés sur la toile et accessibles à tous en quelques clics.

Cette idée de mettre en lumière des héros anonymes est née d’un double constat.
D’une part, les gens sont souvent en recherche de témoignages auxquels ils peuvent se raccrocher, s’identifier facilement. C’est aussi un moyen de réassurance psychologique et pour l’internaute de se dire concrètement : « Oui, c’est possible de s’en sortir parce que d’autres l’ont fait avant moi ! »
D’autre part, j’estime qu’une telle rubrique doit avoir une présence sur le Web car au-delà de son aspect symbolique et humain, la lecture de l’expérience des autres peut nous donner un bon coup de pouce pour nos propres démarches.

Concernant les interviews, les questions que je poserai aux heureux élus mettront davantage l’accent sur le parcours et les leçons comprises. Quels ont été les grands déclics ? Quels ont été leur secret, leur mode opératoire, pour contourner à chaque fois les obstacles rencontrés ? etc…

______________

TÉMOIGNAGES POSITIFS : comment ils s’en sont sortis


[E-biographie] « À la conquête du bonheur amoureux ! »
 : Voici le témoignage de Argon, un des « héros » dans les communautés des timides qui m’a le plus impressionné et touché personnellement. À 27 ans, Argon vit seul chez lui avec son chat, il sort peu et il est envahi de complexes : son strabisme, sa virginité tardive, son manque de confiance en soi, son romantisme excessif. Mais il a de l’envie, de la volonté. Argon va tout faire pour se sortir de la solitude et de la déprime, en expérimentant tour à tour : balades solitaires, soirées, OVS, salsa, etc…

[Interview] « Commencer sa vie sociale et amoureuse à 31 ans… » Longtemps abonné au rôle du gentil garçon de service, maladroit et toujours dans la lune, Psychosophe s’est forgé un caractère au travers des épreuves personnelles qu’il a surmontées : timidité lourde, quolibets des autres, épisodes dépressifs, etc…
À 31 ans, Psychosophe embrasse une femme pour la première fois et aujourd’hui, à 39 ans, il est très épanoui dans sa vie, dans son travail, dans ses relations amicales. Mieux vaut tard que jamais, confie-t-il avec philosophie.

[Interview] « Je me suis engagé dans la marine malgré mon éreutophobie » La peur incontrôlable de rougir, Zoreille la connaît très bien sous le nom d’éreutophobie. À l’école, dans la rue, dans les supermarchés, il n’y a pas un seul endroit public où son visage peut brusquement virer au rouge écarlate. Zoreille multiplie les tentatives pour se trouver une place dans la société, entre les abandons et les désillusions à la fac, une idée folle et inattendue va progressivement s’imposer à lui : s’engager comme infirmier dans la marine. À 33 ans, Zoreille revient aujourd’hui sur son parcours et raconte sa guérison.

[Interview] « J’ai rencontré mes amis et ma copine grâce au site OVS » Souffrant d’anxiété sociale, Laurent sort peu de chez lui et à 31 ans, il déprime à cause de sa solitude profonde et de sa virginité. Un jour, il entend parler de onvasortir.com, le célèbre site des rencontres amicales et des sorties. Malgré la peur au ventre, Laurent veut se faire de nouveaux amis et il décide alors de se lancer un défi de taille : s’obliger à faire au moins une sortie chaque week-end…

[E-biographie] « La voie du puceau » : Benoit a une vie sociale bien remplie, s’improvisant même organisateur de soirée de temps à autre, sauf que… à 25 ans, il est toujours vierge. Avec un ton bien humoristique et sa dose de lucidité, Benoit nous retrace ses différentes initiatives pour surmonter sa timidité amoureuse. De la lecture intensive d’ouvrages de développement personnel, en passant par une immersion dans les communautés de séduction, aux échanges avec d’autres timides, Benoit parviendra progressivement à reconstituer les pièces du puzzle liées à son anxiété sexuelle.

[Interview] « J’ai obtenu mon bac+5 malgré ma phobie sociale » : Comme l’indique son pseudo qu’il porte sur Internet, le_grand_timide ressent sa timidité, qu’il qualifie d’ailleurs de phobie sociale, comme un grand frein dans tous les aspects de la vie quotidienne. Troublé sans cesse par le regard des autres et hanté par les exposés oraux à l’université, le_grand_timide décroche pourtant à 23 ans son bac+5 en maths. Que s’est-il dit dans sa tête pour ne pas abandonner ses études ? (réservé aux membres habitués ou abonnés à la Newsletter)

[Article commenté] « Mes premiers pas en politique malgré ma timidité » Il s’agit du témoignage de Nicolas, un ancien timide devenu professeur d’histoire-géo et qui raconte sur son blog ses premiers pas dans l’engagement politique. Son témoignage est saisissant et enrichissant car on voit à travers ses anecdotes qu’il a énormément persévéré sur le terrain, surmonté un certain nombre d’épreuves psychologiques, pour atteindre ses buts et réaliser ses idéaux.


Pour être prévenu automatiquement de la publication de la prochaine interview ou d’un nouveau témoignage positif, vous avez la possibilité de vous abonner gratuitement à la Newsletter du blog.

>> S’abonner à la Newsletter

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. marie05

    Je n’avais jamais lu le témoignage de Zoreille
    il est intéressant car on voit qu’il a surmonté de grosses difficultés !
    qu’il a fait des efforts et que ça a payé..

  2. teemo

    Rubrique très intéressante
    J’aime beaucoup lire les interviews , ou biographies des gens en général car ça m’inspire beaucoup et si je peux en retirer une leçon c’est encore plus motivant.
    Souvent quand j’ai un coup de blues, je me replonge dans des biographies de personnages celebres, voir comment ils ont pu surpasser leur difficultés , reussir malgré les obstacles et cela me remotive. C’est pourquoi je trouve que c’est une bonne initiative.
    j’ajoute que dans la plupart des sites, peu de gens décrivent leurs parcours, comment ils ont pu faire face à leur difficultés. On dirait qu’ils sont devenu ce qu’ils sont aujourd’hui par simple miracle, en reniant parfois leur passé , leur « enfance » et je trouve que c’est dommage. Certains par contre, expliquent d’où ils viennent et racontent les difficultés qu’ils ont du traversés, leurs doutes et parfois meme leur découragement et c’est cela qui rend peut etre leurs témoignages si touchant et authentique.
    Bravo pour la mise en page au passage.

  3. twitch

    juste pour dire que jai lu le temoignage d’argon et jai été bluffé ! les mots me manquent pour exprimer son parcours exemplaire.. quel courage ; quelle perseverance ; quelle leçon de vie ! son temoignage m’a bcp touché . jai cotoyé un certain nombres de membre du forum ps/ patatra dont certains sont devenus des Maitres pr moi 🙂 hé bien je peux dire qu’argon en fait maintenant parti. il ma montré qu’avec du courage; de la patience on pouvait reprendre les reines de sa vie. merci à lui et au webmaster du site.

  4. shy90

    Une fois de plus une rubrique plutôt intéressante 😉

    avec des témoignages variés : la phobie sociale, l’éreutophobie (je ne connaissais pas le terme d’ailleurs) etc..
    on peut facilement s’identifier, pour moi ça a été le témoignage de la personne ayant bac +5, la peur du regard des autres etc.. je me retrouve là dedans.

  5. Jean-François

    Je suis tombé sur votre site internet il est vraiment extraordinaire, il est très complet et très vrai sur la timidité dans
    tout les détails. J’ai adoré l’histoire sur l’effet papillon, je crois même en faire l’expérience et j’aime par dessu tout l’histoire de Argon.

    Je relis beaucoup les pages de votre site pour m’aider moi même sur ma propre timidite.
    Mon problème est que je suis moi même un homme introverti et timide avec les femmes je suis très grand je parais bien, je prend soin de moi mais dans l’univers de la séduction le manque de confiance et la timidité sont un énormes handicaps. j’ai ce manque de confiance en moi parce que j’ai toujours cette peur de ne pas franchir le pas pour éviter de me prendre comme vous dite « un rateau » et sombré dans la déprime une fois de plus dû à mon échec, je baisse les bras facilement pour me protégé mais j’ai toujours cet envis de vouloir aborder ou rencontré une femme et aussi vivre une histoire d’amour pas des plus parfaite certe et ainsi perdre ma virginité… je n’en fais pas une priorité mais selon beaucoup de témoignage, ça aide à se reprendre en main.

  6. Ainos

    Je suis déjà allé faire un tour sur ton blog, et j’ai été impressionné par votre travail.

    Bravo! J’ai vu beaucoup de commentaires, et je vous souhaite que cela marche et que cela aide beaucoup de gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *